Des astuces pour mieux profiter du temps d’attente en escale à l’aéroport – Publié sur TC Nouvelles /TC Média

Publié sur l’application de TC Nouvelles / Par TC Média – Le samedi 29 avril 2017

– Par Ariane Arpin-Delorme

 

 

Imaginez-vous à l’aéroport pendant une plus ou moins longue escale : Les toilettes. Le café. Le sol pour pouvoir se brancher à une prise de courant. Les banquettes. Le café. Les toilettes. Le fauteuil massant. La boutique de souvenirs. Le café. Et j’en passe ! Ça vous rappelle des souvenirs ? Malgré que l’économie d’argent puisse être importante lorsque vous choisissez de réserver un vol avec une escale de 6-8-10 heures, en revanche, vous pouvez franchement trouver le temps long.

 

Quelques astuces pour mieux occuper votre temps d’attente à l’aéroport

  • Sortir dans le cas d’escale de plus de 6h! Inutile de rester à errer à l’aéroport. L’extérieur aura bien plus de choses à offrir ! Par exemple à Amsterdam ou à Londres ou il est bien facile de prendre le train (offert environ aux 10 minutes) vers le centre-ville pour y être entre 20-40 minutes. Je le propose souvent aux voyageurs afin qu’ils découvrent une nouvelle ville européenne !
  • Faire du magasinage! Même si cela revient à se créer un besoin, ça peut être l’occasion de penser à changer de parfum, à faire le plein de chocolat ou à goûter les spécialités du coin. Évidemment, ce n’est pas à l’aéroport que l’on retrouve le plus d’authenticité mais ça peut dépanner si on a oublié de ramener LE souvenir pour sa belle-maman ! Certains aéroports sont par ailleurs de véritables centre commerciaux – parfois gigantesques – comme c’est le cas à Dubai, à Londres (Heathrow) ou encore à Hong Kong.
  • Visite guidée : dans certains aéroports, il est même possible de se joindre à une visite guidée (gratuite ou non) pour les voyageurs en transit ; c’est le cas à l’Aéroport Changi de Singapour, en passant élu meilleur aéroport du monde, ou encore à l’Aéroport d’Incheon à Séoul.
  • C’est ENFIN le moment de (re)lire la presse, de découvrir les dernières nouveautés littéraires. Comme quoi, lire est un indémodable de l’aéroport, on trouve une superbe bibliothèque à l’aéroport d’Amsterdam (Schipol).
  • Profiter du Wifi.Nombreux sont les aéroports qui en proposent maintenant gratuitement. Il est possible de se connecter depuis ses propres appareils ou d’utiliser des ordinateurs mis à disposition dans les halls d’attente ou souvent dans les bars.
  • Faire le classement de ses photos et même de son ordinateur.Cette tâche ingrate générant toujours une intense procrastination, devient finalement lors d’une attente dans un aéroport tout à fait appropriée.
  • Partir à la découverte de l’aéroport. En fonction des aéroports, des services parfois surprenants peuvent être offerts ou proposés ; bibliothèques, massages, excellents restaurants, mais également des activités et services plus atypiques comme une serre à papillons et une piscine à Singapor (Changi), deux aquariums à Vancouver, des « cabines à sieste » (napcabs) à Munich (Franz Josef Strauß), un cinéma IMAX à Hong Kong, un bar à oxygène à Tokyo (Narita), une patinoire, un spa et un casino à Séoul (Incheon).

 

Personnellement, malgré que la fatigue refasse souvent surface à l’aéroport comme mon niveau de stress baisse, j’apprécie vraiment ce temps juste pour moi afin de faire le bilan… entre deux mondes !

Bon vol !

Publicités

Intriguante Tokyo

 ImageRetour en arrière… Merveilleuse semaine de découverte à vélo de cette intrigante cité de Tokyo. J’y pensais depuis longtemps et j’avoue que j’ai tellement adoré que j’y retournerais demain! Balade en bateau sur la rivière afin d’avoir un aperçu bien impressionnant de cette mégapole aux édifices et temples bien symétriques.

Image

Ville lumière aux mille néons où l’on est constamment sollicité! La technologie est clairement présente dans toutes les scènes de la vie et des plus avancées bien sûr! Malgré que je ne m’y connais pas vraiment, nous nous sommes baladés dans le quartier d’Electric City, qui fut autrefois L’ENDROIT où se procurer les derniers joujoux électroniques, afin d’y trouver une offre imbattable.

Image

Cité pleine de contradictions où par exemple il est interdit de fumer à l’extérieur (confiné à de minuscules endroits). Par contre, tout le monde fume à l’intérieur dans les bars et restaurants. Peuple aux apparences très disciplinées et réservées, où je n’ai jamais vu autant d’hommes en habits noirs ou marines, mais où l’industrie du sexe semble si présente et acceptée. La majorité des publicités de bar, restaurants où tous autres divertissements sont distribués par des filles déguisées en écolières. Image quelque peu bizarre!

Image

Image

Je m’attendais à la présence de l’univers des Mangas, mais peut-être pas à ce point! Les publicités, les distributrices d’articles de toutes sortes, les immenses bols de nouille robotisés à l’entrée des restaurants,… presque tout a l’allure d’un dessin animé. J’ai eu un fun fou à essayer et à acheter une foule de perruques colorées (rose, turquoise, orange) et jupes courtes dans le quartier Manga de Takeshita. Ambiance aussi bien étrange, mais fascinante!

Image

Image

Image

Visite du Temple de Sensoji, entouré d’immenses lanternes, et occupé par une foule de marchands. Il est bien rare que je prenne le temps de me balader dans un jardin botanique, mais celui de Shinjuku Gyoen en vaut bien la peine : variétés incroyables, temples typiques sur l’eau, immenses carpes blanches et rouges et lanternes de pierre à chaque coin. Arrêt au cimetière du quartier de Shinjuku, aux longues baguettes de bambou aux différentes teintes et pierre tombales verticales, arborant de superbes prières.

Image

Image

Image

Pause au majestueux Temple de Meiji Jingu, caché au milieu de la forêt aux arbres gigantesques et aux immenses arches. Toute une cérémonie pour se laver les mains! L’endroit est bien zen et reposant! Plusieurs femmes en kimonos viennent s’y recueillir.

Image

Image

Et que dire de la gastronomie japonaise! Délicieuse et originale! Partout en ville, on y retrouve de minuscules restaurants raffinés, situés sous la plupart des ponts et viaducs, où à peine 6 personnes peuvent y manger autour du cuisinier. Des bars à saké à la superbe décoration du quartier Roppongi, anciennement un quartier moins recommandable où l’industrie du sexe, plus sombre, battait son plein aux restaurants chics entourés des boutiques de grands designers. La plupart d’entre eux habillent leurs vitrines de nourriture en plastique afin d’avoir une meilleure chance de succès à choisir son repas. Il y a même des boutiques vendant des gâteaux et sucreries pour les chiens à côté de notre hôtel…

Image

Image

Image

Latte à la main, assise au café du coin, nous observons le célèbre passage du quartier de Shibuya, où des centaines de personnes y traversent en même temps dans 5 directions. Tous magasinent à la pluie sous leur parapluie transparent. Nous ne manquerons pas d’aller passer un après-midi au karaoké, un édifice de 10 étages, à chanter nos plus grands succès! Seuls dans notre grand cubicule, où boisson et repas sont disponibles, nous avons un fun fou à danser sur les bancs!

Passage à Shibuya : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=0VkejRjA1nA

J’ai vraiment hâte d’y retourner et d’aller escalader le Mont Fuji!

N’hésitez pas à nous demander conseil sur la destination chez Esprit d’Aventure!

Image