La vie à bord

Après tant de changements, péripéties et imprévus, nous avons finalement embarqué à bord du premier catamaran à Port Dickson, en Malaisie. J’ai appris, d’une certaine façon, a démonter et a réparer presque tout ce qui est possible sur un bateau… Espérons que ça servira pour le futur!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2013-03-09 16.15.10

Repos à la marina et à la plage. Navigation dans les alentours. Visites de superbes voiliers afin d’en apprendre davantage sur la vie à bord et de partager quelques coupes de vin blanc!

Raptor from top of Hastings_3

2013-03-02 15.06.39

Traversée pendant plusieurs jours, sans arrêt, de la Malaisie vers Phuket, en Thaïlande. Toute une folle expérience de naviguer la nuit! Mike et moi faisons une superbe équipe, lorsque nous sommes en poste, afin de surveiller si on ne frappe pas un tronc d’arbre ou que l’on ne se dirige pas vers un objet non identifié… Les yeux rivés sur nos cartes électroniques et nos jumelles à la main, c’est un travail qui nous occupe sans arrêt!

2013-03-10 13.39.19

Le contraire m’aurait surprise, mais je suis quand même choquée que l’on traverse tant de déchets laissés en mer, par les pêcheurs ou autre. Ce fléau du plastique! (Ce même bateau a déjà traversé ces îles de déchets, au milieu de l’Océan Pacifique, à la grandeur du Texas.)

La plupart de nos références, apprises lors de nos cours de voile, ne s’appliquent pas vraiment ici disons… Lumières rouges, vertes, blanches et même bleues sont utilisées à la guise des pêcheurs… Ou tout simplement éteintes… La coutume veut aussi que lorsqu’un bateau arrive à nous couper c’est en fait car il essaie de nous «voler notre chance»!

Le reste du temps, Mike cuisine ou jase. De mon côté, j’essaie de travailler sur mon livre. Plus tard, nous aurons l’opportunité de pouvoir plonger aux Maldives! Les couchers de soleil sont extraordinaires, surtout lors d’une mer d’huile! Nous avons même eu la chance d’être accompagnés de familles de dauphins s’amusant autour du bateau pendant que le soleil se couchait… un vrai cliché je sais… mais que de chance!

2013-03-10 18.27.38

2013-03-10 18.31.43

Retour à nos anciens amours vers Railay Beach, où l’on s’est connu Mike et moi il y a 8 ans. Ce coin de pays féérique aux immenses pics rocheux orangés et aux eaux turquoises! Nous y avions passé un autre long séjour (surtout Mike), il y a 7 ans. Mais, même si j’ai continué à envoyer des clients depuis ce temps, je suis tout de même surprise des énormes changements. Mike n’en revient juste pas. Tout la péninsule est maintenant peuplée d’hôtels, de cafés, de bars et de restaurants. C’est tellement bondé de touristes! Nous avons quand même retrouvés plusieurs anciens amis et visages connus, mais l’expérience est bien différente.

(Source de l’image : Wikimedia Commons – Droits d’utilisation acceptés)

beache-railey-pg_677815n

L’escalade est aussi bonne qu’avant! Les vues d’en haut et sur les lagons sont à couper le souffle! Tex, ami de longue date et en fait le premier à avoir enseigné l’escalade sur Railay Beach en 1991, me rappelle que la roche, elle, ne change pas! J’adore autant sa spiritualité à propos de l’escalade, un vrai grimpeur passionné!

2013-03-14 11.14.17

2013-03-14 12.46.26

2013-03-14 11.05.29

2013-03-14 11.31.43

2013-03-14 11.30.25

2013-03-14 12.13.17

C’est toujours le risque de retrouver un endroit si significatif après de nombreuses années. Je crois que c’est aussi le genre d’endroit qui peut devenir bien spécial pour une multitude de gens, donc ils veulent bien sur y revenir et même le  redécouvrir avec leurs enfants maintenant! malheureusement, le tourisme de masse crée rarement un bel effet sur le paysage et la nature!

Nous nous sommes retrouvés sur Ton Sai, la baie d’à côté, où l’ambiance relax avec les rasta du coin n’a pas encore changée. Un Railay Beach d’il y a 10 ans! De nouveaux souvenirs à ramener avec soi, comme la vie change!

images

(Source de l’image : Office du tourisme – Droits d’utilisation acceptés)

2013-03-13 14.18.32

10085754-belle-roches-vertes-au-railay-beach-krabi-thailande

Revisite d’une bonne amie artiste, Chachada, avec qui Mike avait travaillé suite au Tsunami, à Takuapa, près de Khao Lak. Nous l’avions visité il y a 7 ans, mais les choses à ce moment n’avaient pas beaucoup changées suite au désastre! Maintenant, la vie est bien différente! Des peines et des bonheurs de revisiter certains coins affectés! La vie a repris son cours normal pour la plupart, peu importe la façon! Que de plaisir à se balader dans la région à la découverte de chutes cachées entourées d’arbres flamboyants de fleurs rouges, de temples bouddhistes peuplés de singes, d’éléphants mangeant sur le bord de la route… Les marchés locaux, surtout fréquentés par des Birmans en exil, sont une expérience culinaire incroyable : jus de canne à sucre, petites crêpes au coconut et aux fèves rouges, curry, déserts de gélatine enveloppés dans des feuilles de bananiers, mangues et riz collant, melons d’eau jaune, brochettes de fruits de mer, feuilles de bergamote, citrouilles, chili, minis sushis,…et les fameux insectes (vers et sauterelles) grillés…

Thaïlande…une seconde maison!

2013-03-16 18.32.03

2013-03-17 12.06.16

à71951_446575318752657_261463267_n

2013-03-17 16.52.50

2013-03-17 17.56.04

Si vous souhaitez en savoir davantage ou encourager notre amie artiste, Chachada, qui enseigne aux enfants provenant de milieux défavorisés, voici le site web général : http://www.littlehandfoundation.com

Sinon, via mon profil Face Book, vous pouvez la retrouver et consulter sa page Face Book.

Histoire de thé

Les plantations de thé, cultivées à flanc de montagne, sont à perte de vue. C’est vraiment impressionnant! Les premières plantations en Thailande ont été fortement encouragé par le Roi, afin de lutter contre la culture de l’opium, et suivant aussi la popularité de cet exilir en occident. Ajoutez menthe, gingembre, lime, tamarin, clou de girofle et cannelle afin d’en faire un succulent mélange. Le marché chinois pittoresque de Doi Mae Salong (ou Santikiree) nous permet de faire la dégustation d’une dizaine de variétés de thé chez une dame bien charmante (qui me fait penser beaucoup à ma mère). Elle utilise une technique pour infuser le thé et le servir que je n’ai jamais vu auparavant. C’est toujours une expérience agréable! Balade dans le vieux village authentique chinois de Wawee, aux lanternes rouges et dorées et aux bassins de fleurs de lotus fishuas. Les femmes y trient minutieusement les feuilles de thé, principalement pour en faire le fameux Oolong. J’ai hâte d’être au Sri Lanka pour goûter les thés noirs…

Si vous adorez le thé mais souhaitez réduire sa concentration de caféine, intéressant de consulter le site web suivant : http://www.wikihow.com/Minimize-Green-Tea-Caffeine

Image

Image

 

Je dois avouer n’avoir jamais aussi bien manger végétarien en Thailande que pendant ce voyage. Curry vert assaisonné à la bergamotte, chili et lait de coco… Mike est aux anges, à n’être jamais rassasié!

Je ne me tanne pas jamais de me balader tranquillement dans ces marchés colorés et si vivants où l’on retrouve toute une foule de curiosités… des orchidées aux épices, de la canne à sucre aux poteries, des herbes fraîches aux insects sautés, des crapauds aux fruits tropicaux multicolores : plantains enrobés de feuilles de bananiers, papayes, pomelos, mangoustines, fruits de la passion, fruits du dragon, lychees, mangues,… Et bien sûr, à l’occasion, ces fruits du dorian qui puent à cent mille à la ronde…

2013-01-12 01.11.41