Unique Galapagos – Publié sur TC Nouvelles/TC Média

Publié sur l’application de TC Nouvelles / Par TC Média – Le samedi 29 octobre 2016

– Par Ariane Arpin-Delorme

702_on-v-croisiere_aux_iles_galapagos_et_decouverte_de_l_amazonie

Qui ne rêve pas depuis son tout jeune âge d’accoster d’île en île afin de découvrir la faune endémique des mystérieuses îles Galápagos ?

Le seul mot « Galápagos » nous amène à nous imaginer dans la peau d’un grand explorateur ou naturaliste, tel Darwin, à la rescousse des dernières espèces terrestres !

Avant ce voyage aux Galápagos, je ne semblais pas démontré un intérêt si poussé pour l’observation de la faune. Mais à ma grande surprise, il fut impossible de rester indifférente lorsque j’ai posé les pieds sur ces iles mythiques ! Ce fut sans aucun doute l’un de mes plus beaux coups de cœur de voyage !

699_on-v-croisiere_aux_iles_galapagos_et_decouverte_de_l_amazonie

Intéressant de savoir que ces îles volcaniques situées sur un point chaud de la terre se déplacent. La rencontre d’un courant froid polaire et d’un courant chaud péruvien créé donc un tourbillon nourrissant une faune et une flore exceptionnelles et uniques.

Ces îles enchantées se caractérisent par une spécificité différente sur chacune d’elles. Accompagnée de mon guide naturaliste des plus expérimentés, j’ai pu découvrir une multitude d’espèces endémiques aux îles ; lions de mer, iguanes marins et terrestres, oiseaux « bobbies » aux pieds palmés turquoise, oiseaux « frigates » à la gorge enflée rouge, crabes rouges, pélicans, albatros, cormorans, tortues, flamants roses,… Et j’en passe !

701_on-v-croisiere_aux_iles_galapagos_et_decouverte_de_l_amazonie

Je suis en fait embarquez à bord d’un catamaran confortable afin de vivre une expérience inoubliable pendant cinq jours et ce, avec un petit groupe de vingt voyageurs passionnés seulement à l’ambiance internationale. Profitant d’un service hors pair et attentionné ainsi que de vastes espaces communs pour relaxer, j’ai pris l’habitude de prendre l’apéro et un bain de soleil sur le pont. Avec en toile de fond, les oiseaux se laissant planer au-dessus du navire et les dauphins essayant de rattraper le rythme de celui-ci.

Considérant que l’on est quand même sur un bateau, j’ai quand même pu profiter d’une grande chambre et salle de bain privée. Et sans parler de goûter à une généreuse cuisine des plus variées.

Des croisières de 4, 5, 8, 11, 12 et 15 jours sont offertes. De plus, ces dernières suivent des itinéraires bien précis et doivent absolument respecter un horaire stricte et ce, afin qu’aucun navire ne visitent la même île en même temps. Nous naviguons de nuit afin de ne pas perdre de temps durant la journée.

698_on-v-croisiere_aux_iles_galapagos_et_decouverte_de_l_amazonie

Une taxe d’entrée de 100 $ US vous sera demandée à l’arrivée à l’aéroport de Baltra. Ces fonds servant entièrement à la conservation du parc national des Galápagos.

Je n’ai pas manqué de plonger en apnée et de faire du kayak tous les jours afin de jouer avec les lions de mer et observer les immenses tortues et requins.

Pour les voyageurs et plongeurs expérimentés bénéficiant d’un peu plus de temps, je conseille de passer quelques jours en hôtel au petit port touristique de Puerto Ayora, situé sur l’île de Santa Cruz. Vous pourrez donc profiter de cette chance unique de plonger en bouteille et de peut-être rencontrer quelques-unes des espèces les plus rares comme les requins marteau, les raies de toutes sorte, etc..

J’en rêve encore !

Pour davantage d’idées d’itinéraires et de tarifs :

http://www.esprit-daventure.com/destination/voyages-dans-les-ameriques/25-equateur-et-galapagos.html

La vie à bord

Après tant de changements, péripéties et imprévus, nous avons finalement embarqué à bord du premier catamaran à Port Dickson, en Malaisie. J’ai appris, d’une certaine façon, a démonter et a réparer presque tout ce qui est possible sur un bateau… Espérons que ça servira pour le futur!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2013-03-09 16.15.10

Repos à la marina et à la plage. Navigation dans les alentours. Visites de superbes voiliers afin d’en apprendre davantage sur la vie à bord et de partager quelques coupes de vin blanc!

Raptor from top of Hastings_3

2013-03-02 15.06.39

Traversée pendant plusieurs jours, sans arrêt, de la Malaisie vers Phuket, en Thaïlande. Toute une folle expérience de naviguer la nuit! Mike et moi faisons une superbe équipe, lorsque nous sommes en poste, afin de surveiller si on ne frappe pas un tronc d’arbre ou que l’on ne se dirige pas vers un objet non identifié… Les yeux rivés sur nos cartes électroniques et nos jumelles à la main, c’est un travail qui nous occupe sans arrêt!

2013-03-10 13.39.19

Le contraire m’aurait surprise, mais je suis quand même choquée que l’on traverse tant de déchets laissés en mer, par les pêcheurs ou autre. Ce fléau du plastique! (Ce même bateau a déjà traversé ces îles de déchets, au milieu de l’Océan Pacifique, à la grandeur du Texas.)

La plupart de nos références, apprises lors de nos cours de voile, ne s’appliquent pas vraiment ici disons… Lumières rouges, vertes, blanches et même bleues sont utilisées à la guise des pêcheurs… Ou tout simplement éteintes… La coutume veut aussi que lorsqu’un bateau arrive à nous couper c’est en fait car il essaie de nous «voler notre chance»!

Le reste du temps, Mike cuisine ou jase. De mon côté, j’essaie de travailler sur mon livre. Plus tard, nous aurons l’opportunité de pouvoir plonger aux Maldives! Les couchers de soleil sont extraordinaires, surtout lors d’une mer d’huile! Nous avons même eu la chance d’être accompagnés de familles de dauphins s’amusant autour du bateau pendant que le soleil se couchait… un vrai cliché je sais… mais que de chance!

2013-03-10 18.27.38

2013-03-10 18.31.43

Retour à nos anciens amours vers Railay Beach, où l’on s’est connu Mike et moi il y a 8 ans. Ce coin de pays féérique aux immenses pics rocheux orangés et aux eaux turquoises! Nous y avions passé un autre long séjour (surtout Mike), il y a 7 ans. Mais, même si j’ai continué à envoyer des clients depuis ce temps, je suis tout de même surprise des énormes changements. Mike n’en revient juste pas. Tout la péninsule est maintenant peuplée d’hôtels, de cafés, de bars et de restaurants. C’est tellement bondé de touristes! Nous avons quand même retrouvés plusieurs anciens amis et visages connus, mais l’expérience est bien différente.

(Source de l’image : Wikimedia Commons – Droits d’utilisation acceptés)

beache-railey-pg_677815n

L’escalade est aussi bonne qu’avant! Les vues d’en haut et sur les lagons sont à couper le souffle! Tex, ami de longue date et en fait le premier à avoir enseigné l’escalade sur Railay Beach en 1991, me rappelle que la roche, elle, ne change pas! J’adore autant sa spiritualité à propos de l’escalade, un vrai grimpeur passionné!

2013-03-14 11.14.17

2013-03-14 12.46.26

2013-03-14 11.05.29

2013-03-14 11.31.43

2013-03-14 11.30.25

2013-03-14 12.13.17

C’est toujours le risque de retrouver un endroit si significatif après de nombreuses années. Je crois que c’est aussi le genre d’endroit qui peut devenir bien spécial pour une multitude de gens, donc ils veulent bien sur y revenir et même le  redécouvrir avec leurs enfants maintenant! malheureusement, le tourisme de masse crée rarement un bel effet sur le paysage et la nature!

Nous nous sommes retrouvés sur Ton Sai, la baie d’à côté, où l’ambiance relax avec les rasta du coin n’a pas encore changée. Un Railay Beach d’il y a 10 ans! De nouveaux souvenirs à ramener avec soi, comme la vie change!

images

(Source de l’image : Office du tourisme – Droits d’utilisation acceptés)

2013-03-13 14.18.32

10085754-belle-roches-vertes-au-railay-beach-krabi-thailande

Revisite d’une bonne amie artiste, Chachada, avec qui Mike avait travaillé suite au Tsunami, à Takuapa, près de Khao Lak. Nous l’avions visité il y a 7 ans, mais les choses à ce moment n’avaient pas beaucoup changées suite au désastre! Maintenant, la vie est bien différente! Des peines et des bonheurs de revisiter certains coins affectés! La vie a repris son cours normal pour la plupart, peu importe la façon! Que de plaisir à se balader dans la région à la découverte de chutes cachées entourées d’arbres flamboyants de fleurs rouges, de temples bouddhistes peuplés de singes, d’éléphants mangeant sur le bord de la route… Les marchés locaux, surtout fréquentés par des Birmans en exil, sont une expérience culinaire incroyable : jus de canne à sucre, petites crêpes au coconut et aux fèves rouges, curry, déserts de gélatine enveloppés dans des feuilles de bananiers, mangues et riz collant, melons d’eau jaune, brochettes de fruits de mer, feuilles de bergamote, citrouilles, chili, minis sushis,…et les fameux insectes (vers et sauterelles) grillés…

Thaïlande…une seconde maison!

2013-03-16 18.32.03

2013-03-17 12.06.16

à71951_446575318752657_261463267_n

2013-03-17 16.52.50

2013-03-17 17.56.04

Si vous souhaitez en savoir davantage ou encourager notre amie artiste, Chachada, qui enseigne aux enfants provenant de milieux défavorisés, voici le site web général : http://www.littlehandfoundation.com

Sinon, via mon profil Face Book, vous pouvez la retrouver et consulter sa page Face Book.