Sur la route des baobabs – CĂŽte ouest du Madagascar – PubliĂ© sur TC Nouvelles/TC MĂ©dia

PubliĂ© sur l’application de TC Nouvelles / Par TC MĂ©dia – Le samedi 9 juillet 2016

– Par Ariane Arpin-Delorme

148_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

Cette Ăźle merveilleuse du Madagascar, surnommĂ©e la Rouge, ne peut que nous Ă©merveiller par ses panoramas et par son peuple si chaleureux, quand on prend la peine de leur accorder l’attention qu’ils mĂ©ritent. Sortez des sentiers battus afin de dĂ©couvrir la cĂŽte ouest longeant le Canal du Mozambique. Incroyables paysages, faits de collines verdoyantes parsemĂ©es de riziĂšres et de petites maisonnettes de terre rouge ainsi que d’eaux cristallines et plages de sable blanc Ă  perte de vue
 

152_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

150_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

MIZANDRIAZO / DESCENTE DU FLEUVE TSIRIBIHINA… Direction Mizandriazo, Ă  l’ouest de la capitale Antananarivo, afin de faire la descente du Fleuve Tsiribihina pendant trois jours. Un pur plaisir de sillonner le fleuve entre les bancs de sable (et les troupeaux de zĂ©bus qui traversent…). Mangez comme des rois de bons petits plats pimentĂ©s de gingembre concoctĂ©s dans une cuisine microscopique. NuitĂ©es sous la tente sur la plage accompagnĂ©es quelquefois de chants locaux et douches matinales dans les chutes, oĂč l’on entend les cris des lĂ©muriens perchĂ©s dans les arbres et d’hĂ©rons survolant le fleuve


53-v-la-grande-boucle

BEKOPAKA / TINGNY DE BEMARAHA…  À partir de Bekopaka, partez en randonnĂ©e au travers des mystĂ©rieux Tingny de Bemaraha, formations rocheuses longue de 250 km et large de 18 km. L’Ă©rosion pluviale a hĂ©rissĂ© de spectaculaires crĂȘtes affilĂ©es hautes de 70 mĂštres ressemblant littĂ©ralement Ă  une forĂȘt sĂšche. Munis de votre harnais, vous devrez quelquefois escalader le tout afin d’avoir une vue incroyable sur la rĂ©gion. AccompagnĂ©s par quelques mangoustes rousses, faisans et martin pĂȘcheurs, dĂ©couvrez cet environnement de canyons parsemĂ©s de vignes grimpantes et de cactus fleuris. Une vraie cathĂ©drale lumineuse en plein air ! Le guide vous racontera les croyances et rituels des anciens peuples de Vezimas qui y vivaient afin d’Ă©chapper aux envahisseurs français. Ils laissaient aussi reposer en paix les corps au travers des stalagmites.

157_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

149_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

MORONDOVA / BELO-SUR-MER… ArrĂȘt aux baobabs amoureux, entrelacĂ©s les uns aux autres pour finalement assister au spectacle, digne d’une carte postale, du coucher de soleil sur la fameuse « AllĂ©e des baobabs ». On retrouve non moins que huit espĂšces de baobabs endĂ©miques au Madagascar. Rejoignez le bord de mer de Morondova, oĂč l’on aperçoit naviguer sur ces eaux turquoises des pirogues Ă  balancier d’origine indonĂ©sienne, ayant l’allure d’un catamaran, et hissant des voiles rapiĂ©cĂ©es de sarong multicolores. TraversĂ©e de mystĂ©rieuses forĂȘts d’arbres tentaculaires Ă©pineux. ArrivĂ©e Ă  Belo-sur-mer, petit paradis de cocotiers, profitez de l’occasion pour rencontrer le peuple nomades des Vezos. Vivant que de la pĂȘche, depuis des siĂšcles, les familles se promĂšnent d’Ăźlots en Ăźlots afin de chercher le poisson et le poulpe pour ensuite le saler et le faire sĂ©cher au soleil.

160_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

MOROMBE / IFATY / TOLIARA… Traversez les cultures de sel entourĂ©es de petits villages de huttes de paille. Croisez les femmes, trĂšs belles, transportant tout sur leurs tĂȘtes. Plusieurs d’entre-elles porteront aussi un maquillage jaunĂątre extraie d’Ă©corce d’arbre en signe de beautĂ© et pour se protĂ©ger du soleil. Tout le long du chemin, vous apercevrez d’immenses tombes en fait plus imposantes que les maisons comme la croyance dit qu’ils y passeront tout le reste de leur seconde vie. Poursuite vers le sud, traversant la ForĂȘt de Mikea oĂč vivent encore une tribu primaire, se rĂ©fugiant souvent dans le tronc des baobabs, ayant rĂ©ussi Ă  conserver ses traditions ancestrales et n’ayant pratiquement aucun contact avec le monde extĂ©rieur. ArrĂȘt Ă  Ifaty et Toliara, stations balnĂ©aires un peu plus touristiques, mais au confort supĂ©rieur pour les plus douillets.

153_on-v-La_Grande_boucle__Agence_Esprit_d_Aventure

À venir : les massifs rocheux pour les amoureux de randonnĂ©e ; les parcs nationaux regorgeant d’une biodiversitĂ© extraordinaire ; la capitale ainsi que les Ăźles de l’est du Madagascar !

 

Consultez des idĂ©es d’itinĂ©raires voyage au Madagascar sur Esprit d’Aventure.

TĂ©lĂ©chargez l’application TC Nouvelles pour suivre nos chroniques voyage Ă  chaque 2 samedi dans votre rĂ©gion.

Publicités

Voyager en train d’exception – PubliĂ© sur TC Nouvelles/TC MĂ©dia

PubliĂ© sur l’application de TC Nouvelles / Par TC MĂ©dia – Le samedi 25 juin 2016

– Par Ariane Arpin-Delorme

Train au Sri Lanka - Crédit photo Ariane Arpin-Delorme

On ne voyage plus en train seulement pour se déplacer, mais pour vivre cette expérience comme une destination en soi !

Le pĂ©riple en train devient donc la motivation mĂȘme d’un voyage !

Le train permet parfois de faire des escales ; d’autres trajets vous conduisent du point A au point B. Il permet aussi de sortir des circuits touristiques classiques, dans des endroits plus ou moins accessibles par la route, et de rejoindre des villages plus isolĂ©s comme en Suisse par exemple.

En plus d’offrir une dĂ©licieuse parenthĂšse et l’occasion de voir dĂ©filer le paysage changeant, le train offre l’opportunitĂ© de faire des rencontres surprenantes avec les voyageurs partageant votre cabine
 autour d’un thĂ©.

Un peu d’histoire


Les voyages de loisir ont augmentĂ© considĂ©rablement suite Ă  la rĂ©volution industrielle au Royaume-Uni. L’Angleterre fut le premier pays europĂ©en Ă  promouvoir ce type de voyage auprĂšs de la classe moyenne (propriĂ©taires d’usines et commerçants).

En 1830, la ligne de chemin de fer reliant Liverpool Ă  Manchester est ouverte. La premiĂšre locomotive peut maintenant transporter rapidement aussi bien du charbon que des voyageurs. C’est lĂ  le point de dĂ©part du dĂ©veloppement des chemins de fer pour le tourisme.

En 1841, Tomas Cook organisa son premier groupe de 540 personnes joignant un pĂ©riple en train. Quelques annĂ©es plus tard, ce dernier met sur pied sa propre agence de voyages organisant des dĂ©placements en train pour le loisir, tel le « Grand tour en boucle d’Europe », ainsi que des voyages en Suisse, en Italie, en Égypte et aux États-Unis.

Trans mongolien - Crédit photo - Xavier Arpin-Delorme

Des parcours inspirants


Le Trans mongolien de Beijing en Chine Ă  Ulaanbaatar en Mongolie, un trajet de 30 heures sans longs arrĂȘts, Ă  l’exception d’une escale de 4 heures Ă  la frontiĂšre. On doit effectivement changer de rail, la Chine utilisant des rails diffĂ©rents afin de se protĂ©ger dans le passĂ© d’attaques extĂ©rieures. On loge en cabine de 4 personnes, 2 couchettes superposĂ©es, avec accĂšs Ă  de l’eau chaude seulement. Il est conseillĂ© de faire vos provisions de nouilles « ramen » avant le dĂ©part ! Vous serez principalement avec des touristes. C’est bien impressionnant de traverser le DĂ©sert du Gobi !

Le TranssibĂ©rien rĂ©gulier d’Ulaanbaatar en Mongolie Ă  Moscou en passant par Saint-Petersburg, la SibĂ©rie et le Lac Baikal en Russie reprĂ©sente un rĂȘve pour bien des voyageurs ! On s’y retrouve aussi avec des Russes, souvent en affaires, et pas seulement avec des touristes. Un wagon restaurant ainsi que des cabines de 2 ou 4 couchettes sont disponibles. Il est bien sĂ»r fortement recommandĂ© d’inclure des arrĂȘts et visites en chemin. Il existe aussi le TranssibĂ©rien Express, ou vous serez traitĂ© aux petits soins, pour environ 3-4 fois le tarif.

Le Maharaja Express en Inde est un incontournable pour les portefeuilles plus importants. Le service est impeccable ! À noter que les autres trains locaux de catĂ©gorie 2e classe en Inde sont trĂšs simples. Il n’est plus vraiment possible de voyager en 1Ăšre classe, quand mĂȘme aussi de confort spartiate, comme cette catĂ©gorie est maintenant rĂ©servĂ©e aux gens hauts placĂ©s. Et voyager en 3e classe, eh bien, c’est plus qu’une aventure !!!

En Chine, au contraire de l’Inde, le confort offert dans les trains est trĂšs bien. Mais, dĂ» Ă  la grande augmentation du tourisme local, il n’est plus possible de rĂ©server des cabines complĂštes ou Ă  deux personnes afin d’avoir un peu plus d’intimitĂ©. Il vous faudra partager Ă  4 personnes.

En ThaĂŻlande et au Vietnam, la 2e classe est aussi correcte. On installera mĂȘme votre couchette pour vous. Si vous souhaitez vous gĂąter un peu, prenez le train Victoria Express d’Hanoi vers Lao Cai (Sapa) au nord, mais il faudra aussi loger Ă  l’hĂŽtel Victoria 4*.

Sans oublier l’Orient Express de Paris Ă  Istanbul, le triangle Prague-Vienna-Budapest et bien sĂ»r, le Canadien de Toronto Ă  Vancouver.

Bon périple !

 

Consultez des idĂ©es d’itinĂ©raires voyage en train d’exception sur Esprit d’Aventure.

TĂ©lĂ©chargez l’application TC Nouvelles pour suivre nos chroniques voyage Ă  chaque 2 samedi dans votre rĂ©gion.

Au pied des gĂ©ants de l’Équateur – PubliĂ© sur TC Nouvelles/TC MĂ©dia

PubliĂ© sur l’application de TC Nouvelles / Par TC MĂ©dia – Le samedi 11 juin 2016

– Par Ariane Arpin-Delorme

 674_on

Offrez-vous cette belle surprise de dĂ©couvrir l’Équateur, un pĂ©riple dĂ©finitivement moins touristique que dans les pays voisins. Gagnant en popularitĂ©, surtout auprĂšs des familles, comme on s’y sent en toute sĂ©curitĂ© et on y retrouve une gamme d’infrastructures confortables (hĂŽtel boutique de Quito) et variĂ©es (sĂ©jours Ă  la ferme). À noter que le gouvernement essaie de mettre l’accent sur la conscientisation de l’importance d’un tourisme durable (plus de trente parcs nationaux ainsi que des coopĂ©ratives d’entraide pour plusieurs communautĂ©s rurales).

QUITO, CITÉ RAFFINÉE : Parcourez les ruelles de Quito, l’une des plus charmantes citĂ©s d’AmĂ©rique du sud. Son architecture coloniale, des bĂątiments aux couleurs pastelles aux maisons abordant des balcons en fer forgĂ©, dĂ©montre une imposante influence espagnole. DĂ©couvrez la rue aux 7 Ă©glises, construite suite Ă  l’arrivĂ©e des conquistadores. SituĂ©e Ă  3000 mĂštres d’altitude, les diffĂ©rents observatoires de la ville permettent de profiter d’une vue imprenable : le nord Ă©tant populaire, colorĂ© et dĂ©sorganisĂ© ; le sud Ă©tant symĂ©trique, affaires et huppĂ©. Au nord de la ville, prenez pied sur la ligne imaginaire de la mitad del mundo ! Bouclez la journĂ©e par la visite du quartier rosso, Ă  l’ambiance dĂ©contractĂ©e, afin de bien manger (essayez les soupes-repas !) et de prendre un verre.

683_on

AU PIED DES GÉANTS : Le pays compte en fait 56 volcans les plus impressionnants les uns que les autres. Pour mieux s’acclimater, une balade autour du lac-cratĂšre Cuicocha ou bien vers le sommet du volcan Fuya Fuya est conseillĂ©e. Puis, partez en randonnĂ©e ou Ă  cheval au travers des canyons afin de rejoindre le surprenant cratĂšre aux eaux turquoise de Quilotoa. Pour enfin terminer par Chaupi oĂč vous profiterez d’une vue impressionnante sur le populaire volcan Cotopaxi, rouge (pour sa concentration en fer) et blanc de neige. Haut de 5980 mĂštres, l’ascension du Cotopaxi vous demandera quand mĂȘme une expĂ©rience technique et une excellente endurance. Cependant, le refuge de ce dernier, Ă  4800 mĂštres, est accessible Ă  tous.

672_on

MARCHÉS COLORÉS D’OTAVALO : Au nord de Quito, retrouvez la petite ville d’Otavalo, rĂ©putĂ©e pour son marchĂ© d’artisanat du samedi. Profitez-en pour faire quelques achats : vĂȘtements de laine, bijoux, jade, sculptures en bois,
 Encouragez le dĂ©veloppement local en visitant entre autres cette petite fabrique de chapeaux de panama oĂč une communautĂ© de femmes vit ensemble. Ou bien visitez les tisserands de laine ou fabricants de zampona (flĂ»te de pan), qui poursuivent ces traditions de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration. LĂšves tĂŽt ? Prenez part aux Ă©changes entre paysans au marchĂ© aux bestiaux de Sakissili, le plus typique du pays.

Ne manquez pas l’expĂ©rience unique de prendre l’autoferro, le plus petit train au monde, afin de parcourir pendant quelques heures les alentours, passant sous les tunnels et sur les ponts du haut des gorges, vous donnant une vue imprenable sur la nature.

681_on

EAUX THERMALES DE BANOS : Au sud de Quito, Ă  la porte de la jungle, les volcans actifs de la ville Banos se dĂ©voileront Ă  vous. Ville au caractĂšre un peu plus touristique mais bien agrĂ©able pour se balader, ne manquez pas de visiter l’église de la place principale des plus spectaculaires. Banos est aussi reconnue pour son nougat et ses sucreries ; on en fait la dĂ©monstration dans plusieurs petites boutiques. Mais surtout, faites un saut aux eaux thermales et nombreuses chutes. Pour les plus braves, prenez le tĂ©lĂ©phĂ©rique quelque peu rustique afin de traverser les gorges.

Un voyage d’une vie!

 

Consultez des idĂ©es d’itinĂ©raires voyage en Équateur sur Esprit d’Aventure.

TĂ©lĂ©chargez l’application TC Nouvelles pour suivre nos chroniques voyage Ă  chaque 2 samedi dans votre rĂ©gion.